Méditation / Le calvaire précède la Pentecôte

«Ceux qui sont en Jésus-Christ, ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs» (Galates 5 v 24) «Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut». (Luc 24 v 49)

Lorsque nous demandons à Dieu un revêtement de la puissance d’En-Haut pour le servir, il commence par faire un travail dans nos cœurs. Le Seigneur entend nous amener au point où notre désir de recevoir de lui devient si intense, qu’on accepterait d’être dépouillé de toute autre chose. Oui, notre Dieu attend un absolu renoncement de tout ce qui n’est pas l’objet de notre requête, et il sonde notre cœur, afin de purifier nos motivations. Pourquoi désirons-nous cette plénitude de l’Esprit ? Accepterions-nous d’être exaucés si cela devait nous attirer des difficultés, de l’impopularité, voire même de l’opprobre ?

Pour être «revêtus de la puissance d’en-haut», nous devons être prêts à recevoir la révélation de notre Moi et désirer ardemment qu’il soit crucifié. Le moi, ce sont les œuvres de notre chair. Il s’agit  tout d’abord de ce qui est manifestement inique (péchés, mauvais désirs, amour du monde, etc.). Mais, il s’agit également de ce qui a l’apparence de la piété, autrement dit, le Moi consacré (notre propre zèle, nos plans personnels pour gagner des âmes, notre propre piété, etc.). Et le Moi consacré… c’est encore le Moi !

Parvenus à cette acceptation, nous pouvons être sûrs de nous être livrés comme des sacrifices vivants sur l’autel de la croix. Ainsi, nous rendons à Dieu un culte agréable et nous sommes prêts à vivre notre «Pentecôte». A cet instant, nous ressentons à la fois une grande paix, en raison de la ferme assurance de l’exaucement imminent, et une tristesse selon Dieu, provoquée par la conscience de ce qui nous manque encore. Nous sommes désormais un vase vide de nous-mêmes. La vie de Jésus peut alors librement et puissamment se manifester.

La Croix nous conduit à l’Esprit, et l’Esprit nous ramène à la Croix. Nous avons besoin d’expérimenter la révélation de la croix et d’être revêtus de la puissance de l’Esprit, pour commencer à le servir.

Omer KOUAKOU

Publicités

2 comments

  1. Gloire et louange à la trinité d’Amour.
    Amen. Alléluia. Hosana Haut plus Haut des cieux et Paix aux Hommes qui aiment Jésus-Christ notre souverain, sacrificateur,et rédempteur maintenant et pour les 4 générations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s