Méditation / Accueillir l’autre comme Christ nous a accueillis

«Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu» (Romains 15 v 7). «Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres, car celui qui aime les autres, a accompli la loi» (Romains 13 v 8 ).

Certaines paroles de Dieu ont tellement marqué l’Humanité, que même les non-chrétiens les connaissent. Qui n’a jamais entendu dire que l’Eternel avait déclaré : «Tu aimeras ton prochain comme toi-même» (Lévitique 19 v 18) ? Au cours de son Ministère sur la Terre, le Christ n’a eu de cesse de rappeler que l’amour de Dieu et l’amour du prochain sont deux commandements indissociables, et qu’il n’y en a pas de «plus grand que ceux-là» (Marc 12 v 31).

De son côté, l’Apôtre Paul expliquera aux chrétiens de Rome, que si nous aimons les autres, nous accomplissons la loi. «En effet, les commandements : tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour ne fait pas de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi» (Romains 13 v 9-10).

L’une des applications directes de l’amour du prochain est sans conteste, l’accueil de l’autre. Et l’Apôtre Paul de nous rappeler, que nous sommes appelés à accueillir les autres «comme Christ [nous] a accueillis» (Romains 15 v 7), avant de nous exhorter, «par amour fraternel», à être «pleins d’affection les uns pour les autres» (Romains 12 v 10). Aux Philippiens, sa prière était simple : «ce que je demande dans mes prières, c’est que votre amour augmente de plus en plus» (Philippiens 1 v 9). Enfin, avec la même insistance, l’Apôtre Pierre nous encourage à nous aimer «ardemment les uns les autres, de tout [notre] cœur» (I Pierre 1 v 22).

Cet amour parfait nous habite-t-il, ou avons-nous simplement entendu parler, comme les non-chrétiens, de cette déclaration divine ? Avons-nous saisi la dimension divine du véritable amour fraternel ? Avons-nous compris que cet amour est le fondement de notre vie chrétienne ? Avons-nous réalisé que cet accueil de l’autre est notre premier Ministère ? Et comment notre amour peut-il augmenter «de plus en plus», si ce n’est en connaissant de plus en plus notre Dieu, qui est Amour (1 Jean 4 v 8) ? Veillons sur notre cœur, car nous sommes prévenus : «l’amour du plus grand nombre se refroidira» (Matthieu 24 v 12).

Certains cherchent l’appel de Dieu pour leur vie… En voici un qui s’adresse à tous et à toutes, sans exception. Et si nous commencions notre Ministère en obéissant à cet appel insistant du Seigneur ?

Paul OHLOTT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s