Noel-guerre-2

Prédication de Noël : La naissance de Jésus est une «déclaration de guerre» !

(Extrait) La fête de Noël est devenue aujourd’hui une jolie fable, un conte de fée, ou une belle histoire que l’on raconte pour faire rêver les enfants… On aime employer cette expression : «la magie de Noël…» et aujourd’hui, le seul Jésus que la société tolère encore un peu… c’est le petit Jésus dans la crèche. Un Jésus qui ne parle pas et qui ne dérange pas… parce qu’il n’est pas encore en mesure de nous prêcher des vérités qui nous remettent en question.

Dans sa 2ème Epître (chapitre 1 v 14-16), l’Apôtre Pierre, nous exhorte à nous rappeler toujours, que l’histoire de Jésus n’est pas une fable habilement conçue, mais que le Seigneur Jésus-Christ est venu sur cette terre, resplendissant de la majesté divine, une majesté qu’ils ont contemplé et que nous aussi, nous pouvons contempler lorsque nous invitons le Saint-Esprit à venir habiter en nous.

Jésus n’a pas quitté son ciel de gloire et il n’est pas venu sur cette terre, pour nous raconter de belles histoires, il n’est pas venu nous annoncer un Evangile «à l’eau de rose», mais il est venu pour que, d’une part, nous puissions être sauvés, mais d’autre part, que nous puissions entrer pleinement dans la dimension du Royaume de Dieu. Alors, soyons vigilants et ne nous laissons pas endormir par les belles histoires de Noël…

Pour un bon chrétien traditionnel, le message de Noël se résume souvent par l’évocation de cette phrase prononcée par un ange et relatée dans l’Evangile de Luc au chapitre 2 et au verset 14 : «Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée». Noël serait donc, tout simplement, un merveilleux message de paix ?

S’il est vrai que Dieu désire que nous soyons en paix et que nous vivions en paix, il n’en n’est pas moins vrai que lorsque notre foi quitte la tradition et devient vivante, nos yeux spirituels s’ouvrent et nous voyons que la naissance de Jésus, c’est une déclaration de guerre !

La naissance de Jésus a engendré le déchainement de l’enfer ! A tel point que, instrumentalisé par le diable, le roi Hérode qui se sentait menacé, a envoyé son armée pour aller massacrer un nombre important d’enfants. Plus exactement, tous les enfants de moins de deux ans, non seulement à Bethléem, mais également, nous dit la Bible : «dans tout son territoire»  (Matthieu 2 v 16-18). Il voulait impérativement tuer ce Jésus, alors qu’il n’avait encore rien fait. Imaginez le désastre, imaginez la terreur, imaginez le désarroi de toutes ces familles endeuillées… Imaginez la sauvagerie… Eh oui, nous sommes loin d’un Evangile «à l’eau de rose» ou d’une belle histoire pour faire rêver les enfants.

La naissance de Jésus, c’est une déclaration de guerre à toutes ces puissances diaboliques qui cherchent à tromper, à endormir, à voler, à détruire et à égorger !

Alors, est-ce que Noël vous fait toujours rêver ?

L’étable, c’est un lieu qui est un peu l’écart du bruit et de la foule. Et la naissance de Jésus, veut également nous enseigner sur le fait qu’il est nécessaire de savoir se mettre un peu à l’écart de ce monde, si nous voulons contempler la gloire de Dieu.

Cette année, à Noël, une question se pose donc : est-ce que nous allons faire comme tout le monde… ou est-ce que nous allons nous mettre un peu à l’écart de ce monde et de ses belles histoires qui ne reflètent pas la gloire de Dieu ?

Paul OHLOTT

[Extrait de la prédication du dimanche 18 décembre 2011]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s