Lancement du « Carmel Mission Project » !

Le Centre Chrétien Carmel de Toulouse vient de fêter ses 7 ans (2010-2017) en ce mois de septembre. Fort d’une croissance continuelle, qui s’est encore accélérée ces derniers mois (le cap de la centaine de membres ayant été franchi), nous avons la conviction que c’est le temps pour notre église d’entrer dans une nouvelle saison et de relever ensemble de nouveaux défis

Pasteur Paul Ohlott

Conformément à de nombreuses prophéties que nous avons reçu depuis plusieurs années, le Centre Chrétien Carmel de Toulouse a vocation à lever des ministères et à devenir une plateforme missionnaire pour l’avancement du Royaume de Dieu, en France, comme dans les nations. A titre personnel, j’avais d’ailleurs reçu, il y a quelques années, la vision que l’église Carmel était comme un « aéroport ». Autrement dit, une base d’envoi et d’accueil de missionnaires (déplacements aller-retour), qui possède à la fois un espace cultuel (chapelle) et un centre d’affaires (Business Center).

En 2016, nous avons progressé en ce sens, en changeant de local. En effet, il n’était pas possible d’envisager un tel développement de la vision en demeurant dans notre ancien local. En outre, nous avons également avancé dans cette direction depuis un an, par le lancement du restaurant-événementiel.

Désormais, afin que notre espace cultuel soit pleinement en phase avec cette vision d’une église à l’image d’un aéroport, et que notre église puisse entrer pleinement dans sa vocation de lever et d’envoyer des missionnaires, il convient donc désormais de développer la branche missionnaire, ainsi que le centre d’affaires, tout en continuant, bien évidemment, de travailler à la croissance de l’église locale. Une église forte est un préalable indispensable à la création d’une base missionnaire solide.

En cette fin d’année 2017, nous croyons que c’est le temps de passer à la seconde étape du « Carmel Mission Project », en lien avec notre vision des « bâtisseurs d’avenir » et de soutenir un premier missionnaire-stagiaire, qui aura notamment la charge de mettre en place la structure nécessaire, nous permettant d’accéder à la troisième étape de cette vision missionnelle (1), à compter de 2019.

 

LES TROIS PREMIERES ETAPES DU « CARMEL MISSION PROJECT »…

Lever des ministères et les envoyer pour des missions de court, moyen ou long terme, est une vision ambitieuse qui nécessite des moyens financiers et une logistique bien huilée. C’est pourquoi, nous y entrons avec sagesse, sans précipitation, étape par étape.

1ERE ETAPE : 2016-2017 : Accomplie !

  • Changement de local pour un lieu permettant : une croissance de l’église et un espace de bureaux pour la future plateforme missionnaire.
  • Lancement d’un restaurant-événementiel pour ouvrir le volet économique de l’oeuvre et commencer à produire de la richesse, en complémentarité de l’apport indispensable des dons volontaires.

2EME ETAPE : 2017-2019 :

Pour aller plus loin dans le projet, il devient désormais incontournable de soutenir un missionnaire-stagiaire, afin qu’il puisse se consacrer à temps-plein aux nombreuses missions indispensables à la mise en place de la plateforme missionnaire. Parmi les missions qui lui seront confiées (liste non exhaustive) :

  • Mise en place du Business Center et gestion de la partie commerciale des Bâtisseurs d’Avenir, afin de faire fructifier et de multiplier le potentiel économique de l’oeuvre, afin que la future plateforme missionnaire ne soit pas uniquement dépendante des dons.
  • Mise en place et développement d’un réseau d’hommes et de femmes d’affaires préoccupés par les intérêts du Royaume de Dieu et motivés par les projets missionnaires que nous aurons à coeur de soutenir (évangélisation & humanitaire)
  • Développement du réseau de partenaires, sur le plan local, national et international.
  • Mise en place d’une logistique et d’une équipe administrative, pour la gestion et le suivi permanent de plusieurs missions et missionnaires à moyen et long terme.
  • Finalisation des travaux au 1er étage et équipement des bureaux qui permettront de gérer la future plateforme missionnaire.
  • Implication active du missionnaire-stagiaire à diverses missions locales, nationales et internationales, dans divers domaines ministériels (évangélisation, pastorat, humanitaire…)
  • Création du premier centre de formation à la vie missionnaire au sein de notre réseau d’églises « Centre Chrétien Carmel », par l’élaboration d’un module de formation complet et pragmatique, dont le contenu sera en constante évolution, en cohérence avec les besoins ressentis sur le terrain. Objectif : équiper les futurs candidats à « la vie missionnaire » (pour des missions ponctuelles ou permanentes), de manière intensive, afin de lever efficacement de nombreux ouvriers sur le plan local, national et international.
  • Mise en place d’une cellule de communication, afin de permettre à l’église d’être pleinement connectée avec les missions et les missionnaires qui amèneront notre oeuvre dans une toute autre dimension missionnelle à l’échelle internationale, dans les années à venir.

Au cours de ces deux ans, le Conseil d’Anciens du Centre Chrétien Carmel de Toulouse, travaillera également à la mise en place d’un Comité de reconnaissance au ministère, qui sera en charge d’un suivi personnalisé des « appelés au ministère-don ». Le suivi personnalisé et l’approbation de ce comité seront des préalables indispensables à toute consécration au ministère, en ce qui concerne l’un des cinq ministères-don (Apôtre, prophète, pasteur, docteur et évangéliste).

3EME ETAPE… A compter de 2019-2020

  • Etude des deux années de stage par le comité de reconnaissance au ministère du Centre Chrétien Carmel.

Si cette période probatoire débouche sur une consécration au ministère de « missionnaire » :

  • Développement de nouveaux projets missionnaires (évangélisation et humanitaire) sous la houlette du 1er missionnaire formé et consacré par le Centre Chrétien Carmel de Toulouse.
  • Démarrage du Centre de formation à la vie missionnaire
  • Suivi d’une première équipe de missionnaires-stagiaires

Si la consécration au ministère semble encore « prématurée » aux yeux du Comité, la période probatoire sera prolongée, ce qui décalera, de fait, le démarrage de la 3ème étape.

 

BREVE PRESENTATION DU 1ER MISSIONNAIRE STAGIAIRE

Animé d’une vocation et d’un zèle missionnaire depuis l’âge de 19 ans (2009), Jordan Lagadec – aujourd’hui âgé de 27 ans – vient de vivre « 18 mois » en tant que missionnaire bénévole au sein du Centre Chrétien Carmel de Toulouse.

Durant cette période, il a renoncé à tout salaire et à toute sécurité sociale, afin d’éprouver sa vision et sa motivation. Il a ainsi révélé sa « force de caractère » et sa « pugnacité » en toutes circonstances.

Au cours de ces 18 mois qui l’ont impacté en profondeur, il a dû faire face à des situations particulièrement éprouvantes, mais aucune d’elles n’a su le détourner de sa vision et encore moins éteindre son « feu » pour la mission. Bien au contraire, son feu et sa détermination n’ont jamais été aussi forts qu’à ce jour. En outre, ces diverses épreuves auxquelles il a été exposé, lui ont permis d’apprendre « l’obéissance par les choses qu’il a souffertes » et de mieux appréhender le fonctionnement du ministère et du discipolat selon les principes bibliques. Placé sous l’autorité de son père spirituel, le pasteur Paul Ohlott, depuis plus de deux ans, ses « progrès » ont été « évidents » aux yeux de tous.

Jordan Lagadec, priant pour une prostituée, dans le cadre de la Brigade Nocturne du Centre Chrétien Carmel

Au cours de ces 18 mois, Jordan a également démontré la réalité de son ministère, en manifestant une véritable passion permanente et brûlante pour le Salut des âmes. Au-delà de sa passion enflammée, il a démontré une véritable « onction prophétique » et un réel don dans l’évangélisation, sans oublier ses réelles qualités de leader. C’est la raison pour laquelle, il s’est vu confier, au début de l’année 2017, la responsabilité de la Brigade nocturne (2) du Centre Chrétien Carmel de Toulouse.

Enfin, au cours de ces 18 mois, il a goûté à ses premières expériences missionnaires à l’étranger, en accompagnant le pasteur Paul Ohlott en Côte d’Ivoire et en Israël. Deux voyages qui ont conforté encore davantage sa vocation missionnaire.

Fermement convaincu par son appel, Jordan n’a qu’un seul rêve aujourd’hui : servir le Seigneur à temps plein pour gagner des âmes et aider les enfants désœuvrés dans diverses nations du monde et particulièrement en Afrique.

 

LEVONS UN 1ER MISSIONNAIRE-STAGIAIRE !

Force est de constater que l’appel et les dons de Jordan sont bien réels, que sa motivation a été éprouvée de multiples manières et qu’il a porté de nombreux fruits au cours de ces 18 derniers mois, en s’investissant corps et âme dans la vie d’un missionnaire qui vit totalement par la foi. Afin qu’il perfectionne sa formation, il nous semble aujourd’hui indispensable qu’il puisse passer à l’étape supérieure, en devenant un « missionnaire-stagiaire » à temps plein, pour une période probatoire de deux ans.

Pour ce faire, Jordan va rechercher son propre soutien financier et sera soutenu partiellement par les Bâtisseurs d’Avenir… mais il est fondamental que toute l’église puisse participer, avec fierté, à lever un 1er missionnaire-stagiaire, après 7 ans d’existence. En levant ainsi un 1er missionnaire-stagiaire et en mettant en place les bases de la future plateforme missionnaire, c’est toute l’église Carmel qui va entrer dans sa dimension missionnelle et participer à l’oeuvre missionnaire. Nous sommes tous concernés par la dynamique missionnaire, et celle-ci doit figurer au rang de nos préoccupations prioritaires !

Par conséquent, à compter du mois d’octobre 2017, tous ceux qui le souhaitent et qui veulent croire avec nous à l’importance de passer à la seconde étape du « Carmel Mission Project », auront la possibilité de s’engager de manière concrète par un soutien mensuel (montant minimal : 10€/mois) pour une période d’un an (renouvelable). C’est l’association les Bâtisseurs d’Avenir qui sera en charge de réceptionner les dons et de salarier Jordan en tant que « missionnaire stagiaire ».

Plus d’informations vous seront communiqués au début du mois d’octobre.

Paul OHLOTT
Pasteur du Centre Chrétien Carmel de Toulouse
Président des Bâtisseurs d’Avenir
http://www.eglise-toulouse.fr

 

Notes

————————

(1) A lire prochainement sur le site de l’église : un article du pasteur Paul Ohlott sur la dimension missionnelle de l’Eglise.

(2) La Brigade nocturne est une section particulière de l’équipe d’évangélisation du Centre Chrétien Carmel de Toulouse. Cette brigade a pour vision de témoigner de Jésus, lors des diverses soirées organisées au resto-club, mais également de sortir dans les rues la nuit, afin de chercher ceux qui sont sous l’esclavage de la drogue, de la prostitution, de la pauvreté, de la violence, du rejet, de la solitude…

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s