Luc Henrist / L’échec de l’Eglise face aux Juifs !

Pasteur-conférencier invité au Centre Chrétien Carmel de Toulouse, ce week-end du 30 mars au 1er avril 2018, à l’occasion de la fête de Pessah, Luc Henrist vient de publier un nouveau livre aux Editions Emeth : « L’échec de l’Eglise face aux Juifs »

VIVEZ LA FETE DE PESSAH (PAQUE) A TOULOUSE AVEC LUC HENRIST

Entretien avec le pasteur-conférencier Luc Henrist.

Pourquoi ce livre ?

L.H. : Parce que, bien qu’il existe déjà pas mal de livres sur la question d’Israël et des Juifs, j’ai voulu partager le contexte historique de ces relations souvent houleuses entre Juifs et Chrétiens. Et ces relations ont laissé la communauté juive meurtrie et méfiante vis-à-vis des chrétiens qui ne connaissent pas cette sombre page de l’histoire du christianisme. Lors de mes visites dans plusieurs églises en France, en Belgique, en Suisse, en Italie, en Roumanie, je me suis rendu compte que c’est un sujet souvent ignoré et même parfois caché car on dit que c’est un sujet « qui crée des divisions ».

D’autre part, il est vrai que c’est désagréable de devoir admettre qu’au nom de l’Eglise, au nom du christianisme, des atrocités ont été commises pendant des siècles, en particulier contre les Juifs. La plupart des livres qui parlent d’Israël en parlent d’une façon très « théologique », très distante, ou alors il s’agit de témoignages qui présentent les conversions de Juifs (ou Arabes) au christianisme. Mais, pour autant que je sache, il n’existait pas encore un livre qui présente les choses de plusieurs points de vue : historique, théologique, expérience de vie. Plusieurs personnes m’avaient demandé pourquoi je n’écrirais pas un livre. J’ai repoussé longtemps l’idée car je pensais que ce n’était pas nécessaire. Mais avec l’âge, on réalise qu’on ne sera pas sur cette terre éternellement et qu’il serait bon de partager ce qu’on a soi-même appris, avec les générations présentes et futures.

Quels sont les différents aspects du livre ?

L.H. : Comme je l’ai dit, je ne me limite pas au point de vue historique (bien qu’il soit très important). Je parle aussi de mon cheminement, comment moi, qui suis issu d’une famille protestante depuis plusieurs générations, n’avais jamais entendu parler de la place et de l’importance du peuple juif et d’Israël dans le plan de Dieu. Et puis, Dieu a permis que je rencontre un Juif « messianique » dont le grand-père avait été le Grand Rabbin d’Odessa à Bruxelles en 1984. Et c’est lui que Dieu a utilisé pour m’ouvrir les yeux sur cette question. Dans ce livre, je parle également du danger de la Théologie de la substitution (ou du remplacement) qui s’est sournoisement introduite dans nos églises et même dans nos écoles bibliques où on forme ceux qui deviendront les pasteurs de demain.Et puis, je présente aussi le travail de mémoire d’une jeune suissesse de Sion (dans le Valais !) qui a choisi pour thème « Le sionisme chrétien ». C’est aussi un sujet qui est fort peu connu et souvent mal compris car on ne connait souvent que l’aspect politique du « sionisme ». Je consacre aussi pratiquement tout un chapitre à l’antisémitisme de Martin Luther dont on a célébré en grandes pompes le 500ème anniversaire de sa Réforme en 2017, tout en occultant (la plupart du temps), cet aspect sombre de ce personnage. Mais je vous rassure : je ne me limite pas à présenter uniquement les aspects dramatiques de ces relations houleuses entre Juifs et Chrétiens. Dans la conclusion, je propose des « solutions », des actes concrets à poser pour essayer justement, de surmonter cet échec de l’Eglise face aux Juifs.

Qu’est-ce-que vous espérez communiquer par ce livre ?

L.H. : J’aimerais communiquer tout d’abord mon amour de l’Eglise. Mais lorsqu’on aime quelqu’un et qu’on voit que cette personne fait fausse route, on a le devoir de l’avertir. Et c’est pour cela que j’ai écrit ce livre, pour faire comprendre à l’Eglise, aux gens de ma « famille », comme le faisaient les prophètes d’autrefois envers Israël, qu’il y a des choses qui doivent changer. Il faut avouer que l’attitude de la plupart des chrétiens envers les Juifs n’est pas une attitude d’amour ou de compassion, mais plutôt de jugement et de rejet. La plupart des chrétiens ont un esprit de « supériorité » envers les Juifs, alors que dans Romains 11, l’Apôtre Paul nous disait justement que nous (les non-Juifs) devrions avoir une attitude d’humilité et de respect envers eux. Dans l’esprit de beaucoup, les Juifs sont considérés comme coupables, car ils sont le« peuple déicide ». Ce qui voudrait dire qu’ils sont les seuls responsables de la mort de Jésus, alors que nous savons que Jésus a DONNÉ Sa vie (et personne ne la lui a enlevée, comme Il le dit Lui-même dans Jean 10 :18) pour l’humanité tout entière et que c’est donc à cause de nous TOUS qu’Il s’est sacrifié. Beaucoup de gens ont des idées préconçues sur les Juifs, certains répandent l’idée du « complot juif », d’autres répètent bêtement des stéréotypes qui ont été véhiculés sur les Juifs depuis des siècles à travers les médias, notamment, et à travers Internet aujourd’hui. J’espère donc que ce livre servira d’instrument par lequel plusieurs personnes réaliseront le besoin de changer leur façon de voir ce peuple. Nous savons que l’antisémitisme est toujours bien présent dans notre société et il nous faut combattre la haine de ce peuple que Dieu a choisi. Ce que je voudrais surtout, c’est que mon livre devienne un instrument à travers lequel, tous ceux qui le liront, relèvent le défi de ne plus « être conformes au monde présent, mais d’être transformés par le renouvellement de notre intelligence… » (Romains 12 :2). Puissions-nous enfin voir le peuple Juif avec les yeux de Dieu, puissions-nous les aimer avec Son amour. En d’autres mots, que « Ses pensées deviennent nos pensées » !

VIVEZ LA FETE DE PESSAH (PAQUE) A TOULOUSE AVEC LUC HENRIST

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s